Réserviste

Image
4 réserviste s'entrainent au PO avec un mannequin sur une civière

Le réserviste blessé au cœur des préoccupations du Conseil supérieur de la réserve militaire

Le 2 mars dernier, les membres du Conseil supérieur de la réserve militaire (CSRM) se sont réunis sous la présidence de Mme Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants. Le général de division aérienne Véronique Batut, secrétaire générale de la Garde nationale et du Conseil supérieur la réserve militaire, y a notamment présenté les évolutions des politiques des réserves de ces deux dernières années.

Image
Océane Gendarme à la Garde républicaine avec son cheval

Océane, réserviste de Gendarmerie : au-delà d’un engagement, une passion

Concilier sa passion du cheval et ses activités de réserve au détachement du groupe de cavalerie de Marseille (Bouches-du-Rhône), voilà ce qui a motivé Océane à rejoindre la Gendarmerie nationale. Agée de 21 ans, la jeune femme concilie aisément sa vie d’étudiante et sa vie de réserviste. Voici son portrait.

Image
Réunin du 2 mars 2021 en visioconférence avec la ministre déléguée aux Armées, Genevièvre Darrieussecq

Le CSRM et les CCRO, lieux de consultation privilégiés des réservistes militaires

Depuis plus de 20 ans, le statut et les conditions des réservistes dans le cadre militaire, mais également les relations avec leur employeur, font l’objet d’études permanentes afin d’identifier les évolutions pertinentes. Ainsi, les réservistes disposent de deux options pour s’exprimer sur les enjeux relatifs à leur engagement : le Conseil supérieur de la réserve militaire (CSRM) et les commissions consultatives des réserves opérationnelles (CCRO). Zoom sur ces deux espaces de consultation.

Retour en haut