Devenir réserviste

Être réserviste
Etre Réserviste

Un réserviste est un citoyen volontaire qui, après avoir signé un contrat d’engagement, participe, selon ses disponibilités et les besoins de son autorité d’emploi, à l’activité opérationnelle des forces armées et des forces de sécurité intérieure.

Le réserviste opérationnel des armées et de la Gendarmerie nationale réalise ses périodes de réserve sous un statut militaire.

Les réservistes opérationnels de la Police nationale réalisent quant à eux leurs périodes de réserve sous le statut de collaborateur occasionnel du service public.

L'ensemble des réservistes opérationnels des armées, directions et services du ministère des Armées, de la Gendarmerie nationale et de la Police nationale assurent la Garde nationale.

"Nos réservistes sont des militaires à temps partiel, certes, mais à pleine capacité."
Emmanuel MACRON, Président de la République, le 13 juillet 2017 à l’Hôtel de Brienne

Conditions pour intégrer la réserve
Conditions

Jeunes, volontaire et de nationalité française

La réserve opérationnelle est accessible à partir de 17 ans aux volontaires de nationalité française.

Vous devez être en règle avec vos obligations (JDC/SNU). Vous devez ne jamais avoir été condamné soit à la perte de vos droits civiques ou à l’interdiction d’exercer un emploi public, soit à une peine criminelle, soit à la destitution ou à la perte du grade dans les conditions prévues par le code de la justice militaire.

De bonnes conditions physiques

Lors de votre engagement, vous passerez une série de tests sportifs afin de vérifier votre condition vis-à-vis des aptitudes requises. Une visite médicale d’incorporation sera également nécessaire, celle-ci sera réalisée par un médecin militaire dans l’un de centre proche de chez vous. Que vous soyez réserviste ou militaire d'active, il est nécessaire d'être en bonne condition physique.

Et un âge limite

Actuellement, dans le cadre de la réserve opérationnelle, les armées (armée de Terre, Marine nationale, armée de l’Air et de l'Espace) et la Gendarmerie nationale recrutent prioritairement des jeunes issus de la société civile de 17 à 40 ans.

Les directions et services du ministère des Armées (service de Santé des armées, délégation générale de l’Armement, service du Commissariat des armées, service de l'Énergie opérationnelle) recrutent à des limites d’âge plus hautes dans la mesure où les postes nécessitent des personnes bénéficiant d’une certaine expérience professionnelle.

Il existe des dispositions spéciales pour les anciens militaires d’active. Vous pouvez retrouver toutes ces informations en détail en consultant le tableau des limites d’âge des militaires d’active (article L. 4319-16 du code de la défense).

Durée et résiliation de l'engagement
Durée

Durée

Le contrat d’engagement à servir dans la réserve (ESR) est souscrit pour une durée de 1 à 5 ans renouvelable.

Intégrés à chaque force qui les emploie selon les besoins opérationnels et leurs disponibilités, les réservistes opérationnels peuvent servir dans la limite de 60 jours par an. Cette limite peut être portée à 150 jours en cas de nécessité liée à l’emploi des forces et à 210 jours pour les emplois présentant un intérêt de portée nationale ou internationale.

S’agissant des réservistes de la police nationale, ils sont employés dans la limite de 90 jours par an. Les anciens policiers et adjoints de sécurité peuvent être employés dans la limite de 150 jours annuels ou 210 jours pour les retraités des corps actifs qui accomplissent des missions à l’étranger.

Possibilité de résiliation

Vous pouvez par ailleurs demander la résiliation de votre contrat d’engagement, à tout moment, par lettre motivée si vous êtes réserviste opérationnel.

Si vous êtes réserviste de la police nationale, la résiliation du contrat est prononcée, sur simple demande écrite formulée au moins un mois avant la date souhaitée de fin de contrat.

Rémunération et primes

Les réservistes, quand ils exercent une activité au titre de leur engagement dans la réserve opérationnelle ou au titre de la disponibilité, bénéficient de la solde et des accessoires qui s'y attachent dans les mêmes conditions que les militaires professionnels (article L. 4251-1 du code de la défense). Néanmoins, la solde des réservistes, ainsi que les 3 primes évoquées ci-dessous, ne sont pas assujetties à l'impôt sur le revenu.

Ainsi, comme les militaires professionnels, les réservistes opérationnels ont droit à une solde à laquelle s’ajoutent l'indemnité de résidence et, le cas échéant, les suppléments pour charges de famille. Une indemnité pour charges militaires tenant compte des sujétions propres à l'état militaire leur est également allouée dans les conditions fixées par décret.

Peuvent également s'ajouter des indemnités particulières allouées en raison des fonctions exercées, des risques courus, du lieu d'exercice du service ou de la qualité des services rendus.

Enfin, tous les réservistes ont également droit à des indemnités de déplacement temporaire (article R. 4221-9 du code de la défense).

Grille rémunération réserve

Grille rémunération réserviste Police nationale

 

L'allocation d'études spécifique (ALLOCRES)

Une allocation d’études spécifique de 1 200 euros bruts versée annuellement pour tout étudiant inscrit à une formation pédagogique dans un établissement professionnel ou supérieur, âgé de moins de 25 ans au 1er octobre de l’année d’inscription, ayant souscrit un engagement initial de cinq ans dans la réserve opérationnelle des forces armées et formations rattachées ou dans la réserve civile de la police nationale, et s’engageant à effectuer au moins 37 jours d’activité de réserve entre la date d’ouverture du droit à l’allocation d’études spécifique et la date d’anniversaire de l’inscription pédagogique.

La prime de fidélité (FIDERES)

Une prime de fidélité de 250 euros bruts versée annuellement pour tout personnel réserviste dans la garde nationale, quel que soit son âge, qui signe un premier renouvellement de contrat d’une durée minimum de trois ans et qui effectue au moins 37 jours d’activité de réserve par année d’engagement au cours du second contrat.

La participation au financement du permis de conduire (PERMRES)

Elle est versée en une seule fois aux volontaires candidats au permis de conduire, qui ont souscrit un contrat initial avant l’âge de 25 ans, sous réserve de certaines conditions d'activité et d'ancienneté.

Reconnaissances de l'engagement
Reconnaissance MRVDSI

Intégrer la réserve, c’est bénéficier d’une expérience humaine et professionnelle exaltante, enrichissante et valorisante. Cet engagement vient s’ajouter aux activités civiles et familiales. Il est donc important de pouvoir s’organiser afin d’accorder de l’importance à chacune d’entre elles. La majorité des réservistes opérationnels sont issus de la société civile. Ils ont un emploi ou sont étudiants. Ils ont tous fait le choix de consacrer une partie de leur temps à la défense de la France sans faire du métier des armes leur seule profession.

Pour les accompagner dans cet engagement, des mesures de valorisation ont été mises en œuvre afin que chacun puisse contribuer à la sécurité, à la protection et à la défense des Français. Ces mesures sont destinées à encourager l’engagement de la jeunesse, fidéliser les réservistes oeuvrant en faveur de la Garde nationale et inciter les employeurs à l’engagement de leurs salariés.

Si vous êtes étudiant

Le code de l'éducation reconnaît l’engagement dans la réserve pour les étudiants de l'enseignement supérieur, qui peut se traduire par des aménagements de calendrier scolaire (afin de concilier enseignement et périodes de réserve) ou/et par une validation des compétences et de l'expérience acquises dans les réserves opérationnelles (notamment via la validation d'unités d’enseignement ou de stages grâce à des périodes de réserve, l'attribution de crédits ECTS ou d'un supplément au diplôme).

Si vous êtes salarié

Depuis 2019, les réservistes de la garde nationale peuvent obtenir une attestation reconnaissant une aptitude à exercer les fonctions de salarié dans des entreprises exerçant des activités privées de surveillance ou de gardiennage (condition : avoir signé un ESR d'une durée de trois ans minimum et réalisé 110 jours, dont 20 jours d'activité opérationnelle au cours de ce contrat). Cette attestation permet la délivrance, par le Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS), d’une carte professionnelle indispensable à une reconversion dans ce domaine.

La médaille des réservistes volontaires de défense et de sécurité intérieur

La MRVDSI a été créée le 1er juillet 2019 afin de récompenser l’ensemble des réservistes de la Garde nationale, issus du ministère des Armées et du ministère de l'Intérieur. Si sa délivrance ne constitue pas un droit pour le réserviste qui en fait la demande, la MRVDSI « agrafe Garde nationale » comporte 3 échelons qui sont attribués, à titre normal, dans les conditions suivantes :

Bronze : 3 ans d’ancienneté requis ou 37 jours de travail effectif,
Argent : 10 ans d’ancienneté ou 185 jours de travail effectif,
Or : 15 ans d’ancienneté ou 370 jours de travail effectif.

Couverture sociale
Couverture Sociale

En cas d’accident ou de dommages subis dans le cadre de vos activités de réserve, l’État prend en charge la réparation intégrale de tous vos préjudices. Sont notamment concernés les dépenses de santé, les pertes de gains professionnels actuels et futurs, les frais engendrés par l’assistance d’une tierce personne, la nécessité d’adapter sa maison ou/et sa voiture, la perte de chance, les souffrances physiques ou psychiques endurées.

Tout poste de préjudice en lien avec l’accident ou la blessure peut être indemnisé sous réserve de produire les justificatifs adéquats. De multiples dispositifs d’accompagnement sont également proposés aux militaires ou policiers blessés ou tombés malades en service, ainsi qu’à leurs familles (aides humaines, matérielles et techniques, soutien psychologique et accompagnements des enfants).

 

Rejoindre la Garde nationale
Rejoindre la Garde nationale

A vous de choisir la force

Force armée ou force de sécurité intérieure. Selon vos affinités personnelles et géographiques, vos compétences et votre âge. Aucune condition de diplôme n’est exigée pour intégrer les réserves opérationnelles des forces.

L’armée de Terre, l’armée de l’Air et de l'Espace, la Marine nationale et la Gendarmerie nationale recrutent des personnes de sans diplôme à bac+5. Les directions et services du ministère des Armée recherchent des personnes avec une qualification minimum.

Chaque autorité d'emploi propose un processus de recrutement adapté.

Trouver sa composante

 

Les autres formes d'engagement citoyen

Si vous ne remplissez pas les conditions pour rejoindre la Garde nationale et vous engager au sein de la réserve opérationnelle, vous pouvez toujours vous renseigner pour rejoindre la réserve citoyenne de défense et de sécurité ou d'autres formes d'engagements : le Service civique, le bénévolat, le Service national universel, le Corps européen de solidarité, le Volontariat de Solidarité International, les Sapeur-pompier volontaire.

 

Retour en haut