Enseignement supérieur

Les établissements d’enseignement supérieur signataires de conventions, partenaires de la Garde nationale :


La Garde nationale est également attentive au désir d’engagement des étudiants soucieux de contribuer à la défense et à la sécurité de leurs concitoyens. Les évènements tragiques auxquels la France a été confrontée ont, de toute évidence, provoqué ce déclic et servi de catalyseur pour les jeunes. En voulant préserver leurs libertés menacées, ils donnent du sens à leur engagement qui leur confère non seulement la possibilité de protéger notre pays et ses citoyens mais également de développer l’esprit de résilience. Après la disparition du service national, cela représente une véritable opportunité pour la jeunesse d’affermir son esprit de défense et de participer au renforcement de ce lien fondamental qui doit unir la Nation à son armée, tout en poursuivant leurs études.

 
Consciente de l’importance de cet engagement, la Garde nationale a mis en œuvre des mesures d’accompagnement et de valorisation afin d’encourager ces étudiants-réservistes. Elle offre des dispositifs incitatifs tels que : la participation au financement du permis de conduire, l’allocation d’études spécifiques de 1200 €, la prime annuelle de fidélité de 250 €, qui permettent d’appuyer le recrutement et de fidéliser les étudiants ayant fait ce choix.


Par ailleurs, depuis le décret du 10 mai 2017, relatif à la reconnaissance de l’engagement des étudiants dans la vie associative, sociale ou professionnelle, le code de l’éducation prévoit que les modalités de demande et de validation sont définies par la commission de la formation et de la vie universitaire du conseil académique de l’université ou, à défaut, par l’instance en tenant lieu. Il revient donc à l’établissement de définir souverainement ces modalités qui, en tout état de cause, feront toujours l’objet d’une étude au cas par cas selon la situation de l’étudiant (niveau d’étude, objet des études, type de scolarité, emploi du temps, etc.).

Les établissements d’enseignement supérieur sont, dans ce cadre, responsables de la définition et de la mise en œuvre de ce dispositif, prenant notamment la forme de :

  • L’attribution d’unité d’enseignement (UE)
  • L’attribution de crédits du système européen (ECTS)     
  • La possibilité de points bonus dans la moyenne
  • La possibilité d’exonération de stage 
  • La possibilité d’aménagements dans l’organisation et le déroulement des études
  • Dispense partielle ou totale de certains enseignements 

Des conventions spécifiques aux établissements supérieurs publics ou privés permettent aux responsables de ces établissements de soutenir la politique de la réserve opérationnelle au travers d’un document unique rappelant les dispositions relatives aux étudiants ainsi qu’aux agents ou salariés. En fonction de leur statut, privé ou public, les employés bénéficient, en effet, de conditions différentes pour exercer leurs périodes d’activité dans la réserve opérationnelle. Ces conditions sont précisées sur les pages idoines de notre site.   

Les Présidents respectifs de la CDEFI, CPU et CGE ont signé une charte d’engagement réciproque avec la Garde nationale, qui traduit leur claire intention et leur volonté partagée de faciliter l’engagement des étudiants réservistes opérationnels. Cet élan ne doit pas être réfreiné.

Parce qu’ils refusent que ces chartes restent lettre morte, ces établissements encourageant et valorisant l’engagement de leurs étudiants, et de leurs employés, ont déjà conclu la convention :

 

 

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM) 

(Enseignement supérieur public) 
                                             

Logo Arts et Métiers Paris Tech


Arts et Métiers Paris Tech est l’une des plus anciennes écoles d’ingénieurs de France, fondée en 1780 par le Duc de La Rochefoucauld.

  • Signée le 25 mai 2019 
  • Préavis réduit à 2 semaines 
  • Souscription à la clause de réactivité


Ecole pour l’informatique et les techniques avancées (EPITA) 

(Enseignement supérieur privé)

Logo Epita


EPITA, créée en 1984, est la première école d’ingénieurs spécialisés en informatique. Elle prépare aux métiers de l’ingénierie et du numérique .  

  • Signée le 18 mars 2019 
  • Octroi d’une durée annuelle de 12 jours 
  • Préavis réduit à 3 semaines 
  • Souscription à la clause de réactivité
  • Maintien de la rémunération déduction faite de la solde

 

L’ ISTEC, école supérieure de commerce et marketing 

(Enseignement supérieur privé)

Logo ISTEC

Les diplômes de l’ISTEC, créée en 1961, sont reconnus par l’Etat. Les programmes sont centrés sur le marketing, le management et la commercialisation dans un contexte culturel et économique international.   

  • Signée le 12 mars 2019 
  • Octroi d’une durée annuelle de 10 jours 
  • Préavis réduit à 2 semaines et 3 au-delà de 10 jours
  • Souscription à la clause de réactivité
  • Pas de maintien de la rémunération 


                                                                                                           
                        Comme eux, rejoignez la Garde Nationale !

Contactez-nous ! 

Retour en haut