Organismes publics

Les divers organismes publics signataires de conventions, partenaires de la Garde nationale :


La Garde nationale porte un message unique à l’adresse de tous les employeurs dont ceux du secteur public (FPE, FPH, FPT) afin de les inciter à adhérer à sa politique partenariale. L’unique objectif est de permettre à des citoyens volontaires, fussent-ils agents titulaires ou contractuels, de pouvoir consacrer une partie de leur temps personnel ou professionnel à la défense de la patrie.


Dans un contexte de menace persistante, ces réservistes sont aujourd’hui indispensables pour soutenir les forces de sécurité dans leurs missions de protection du territoire. Malheureusement, même après les attentats, de trop nombreux réservistes demeurent « clandestins » au sein de leur établissement ou organisme, n’osant pas révéler leur double vie de salarié-réserviste ou d’agent-réserviste par crainte d’être méjugés. Les absences durant lesquelles ils effectuent leurs périodes dans la réserve opérationnelle étant généralement perçues, en interne, comme un avantage injuste. 


Cette perception doit s’inverser. Il est crucial que l’engagement de ces agents dans les réserves opérationnelles des armées, de la Gendarmerie nationale ou de la Police nationale, puissent être compris par l’employeur et l’ensemble des personnels afin d’être accepté et facilité. Le réserviste est un citoyen qui consacre du temps pour la défense et la sécurité de la Nation avec tous les risques que ses missions comportent. 


Si les réservistes enrichissent les rangs de l’active, ils acquièrent et développent également un ensemble d’aptitudes profitables au travail qui se traduisent par des gains de productivité pour l’organisme d’appartenance. Ils y créent de la valeur en apportant celles de l’armée, ce qui se traduit par une meilleure efficacité. En signant cette convention, l’employeur reconnait et valorise leur engagement. 


Le régime applicable aux réservistes du secteur public diffère de celui du secteur privé. Il est institué par le code de la défense, par les lois relatives aux statuts des agents titulaires (fonctionnaires) et par décrets spécifiques relatifs aux statuts des agents non-titulaires (contractuels). 


Ce régime permet aux réservistes et à leur employeur, dans une logique de bénéfice mutuel, de contribuer à la défense de la Nation via un engagement dans les réserves tout en préservant la continuité des services publics. 
Dans le cadre de la convention de soutien à la politique de la réserve opérationnelle qu’ils signent , ces employeurs peuvent également se voir attribuer la qualité de partenaire de la défense nationale par arrêté de la ministre des armées, s’inscrire à des colloques, formations et stages proposés par le secrétariat général de la garde nationale, être connectés au réseau des entreprises partenaires de la défense nationale animé par le SGGN, postuler au prix réserve-entreprise de la garde nationale, avoir accès à des informations relatives à la défense et à la sécurité nationale. 


Le présent support permet d’appréhender les dispositions relatives aux droits et devoirs du réserviste fonctionnaire ou agent contractuel de droit public et de son employeur : 


Le secteur public ne représente actuellement que le tiers des 700 conventions de soutien à la politique de la réserve opérationnelle signées avec le Ministère des Armées. 

 

Comme ces nouveaux partenaires, vous pouvez changer la donne :

 

Hôpital de Clermont-Ferrand 

Logo CHU Clermont ferrand

 

  • Signée le 9 octobre 2018

 

Mairie de Saint-Emilion 

Logo Ville de Saint-Emilion

 

  • Signée le 8 mars 2018

 

SDIS Corse du Sud 

Logo SDIS 2A

 

  • Signée le 14 juillet 2018

       


                                            
Comme eux, rejoignez la Garde Nationale !

Contactez-nous ! 
                                       

Retour en haut